Nous sommes notre plus mauvais lecteur

On tape souvent sur les doigts du correcteur lorsqu’il a laissé une coquille dans ses propres écrits. Ce billet d’humeur rappelle que personne n’est à l’abri d’une faute. Mieux encore, il vous implique dans l’amélioration de ce site : découvrez comment ici.